23/10/2017

01/10/17

CAYENNE L'Iguana ferme ses portes


Le bar de l'avenue Voltaire va vivre sa dernière soirée aujourd'hui. Le propriétaire prépare un changement d'activité.

Catégorie : Guyane

Denis Lapassion, Chris Combette, Claude Guillard... La scène de l'Iguana Café a vu passer de nombreux artistes depuis son ouverture en mai 2006. Le bar du 55, avenue Voltaire, à Cayenne, a connu aussi son lot de DJ résidents, que ce soit DJ Vestee, DJ Fafa ou DJ Freddi. Plus récemment, les Yana Youths y ont lancé leur tournée et Arunha présenté sa dernière chanson. En mars et avril, le bar était devenu en quelque sorte le quartier général du collectif Culture, lors du mouvement social. Ce soir, il ferme ses portes.
« DES BONS SOUVENIRS »
L'Iguana Café se trouve dans l'une des plus anciennes maisons créoles de Cayenne. Le bâtiment a longtemps abrité... un bar à huîtres : la Case Café Show. À partir de 2006, c'est ambiance bar de nuit, discothèque et cocktails. Un concept qui évoluera au gré des changements de gérants. L'Iguana a ainsi connu ses soirées Mardi Jazz, les Iguana Party du jeudi, les Jam Session, les Live Greenroom... Aujourd'hui, le propriétaire des lieux, Mathieu Barre, souhaite changer l'activité des lieux. Avec Première Classe Production, qui gérait l'établissement depuis le 18 novembre 2014, il a été mis fin au bail d'un commun accord.
Pour Première Classe Production, les choses ne s'arrêtent pas là en revanche. « Nous allons reprendre nos activités antérieures, notamment la régie d'événements, explique Gwenaëlle Quist. Nous sommes les régisseurs de l'élection de Miss Guyane. » Des trois années dans l'établissement, elle ne garde « que de bons souvenirs. Nous avons effectué de belles rencontres, avec de nombreux artistes que l'on ne connaissait pas forcément. » Une jam-session clôturera l'expérience, ce soir, comme elle l'avait lancée il y a trois ans. Le bâtiment restera un lieu public, mais moins tourné vers les activités nocturnes. Il est actuellement en rénovation. « C'est un rafraîchissement de A à Z » , assure Mathieu Barre. Les travaux devraient durer encore deux mois. Le propriétaire espère rouvrir mi-novembre. « Notre projet est d'en faire un lieu tourné vers la culture et l'artistique. »